Filmer le changement

La démarche audiovisuelle participative , une approche pédagogique

Le groupe réalise ses propres films pour découvrir, faire découvrir et créer son propre discours…

Les participants sont conviés à réaliser une ou plusieurs émissions de télévision (reportage, documentaire, plateau TV, interviews,…). Des formateurs spécialisés dans la vidéo participative et l’audiovisuel les accompagnent.

Au cours de cette démarche d’appropriation de l’outil audiovisuel, les points de vue s’expriment et la parole se structure. Les participants organisent eux-mêmes la diffusion des documents devant un public qu’ils invitent (choix du public, du lieu, scénarios de prises de parole, prise en charge des conditions techniques de diffusion, animateur-présentateur, …).

C’est l’ensemble de la démarche qui contribue à créer un esprit de groupe, à valoriser l’image de soi et de son contexte de travail, à repositionner les individus face au public comme porteurs de discours et non comme sujets.

En final, une expérience de création et de transmission encadrée qui redonne confiance en soi et permet de mettre en évidence et d’échanger sur des problématiques de changement.

Cette méthodologie est théorisée et diffusée par la Fédération des Vidéos des Pays et des Quartiers depuis de nombreuses années.

 

Réaliser un making-off de la démarche pour valoriser l’action…

Réalisé par des professionnels, ce reportage audiovisuel sur l’action est destiné aux institutions et partenaires.

Il permet de comprendre comment cette démarche apporte développement et repositionnement pour celles et ceux qui la mettent en œuvre et comment elle s’inscrit dans le projet global de la structure.

Intermade a dix ans. L’occasion d’interroger le projet associatif et de garder une trace des échanges et des problématiques abordées.

Un film de communication qui présente la démarche dans ses différentes dimensions (évolutions en cours, développement personnel, positionnement professionnel individuel, animation d’un moment de diffusion)

Le film suit les différentes phases du travail et recueille des impressions des participants, animateurs et publics concernés par l’action.(ce que ça leur apporte, ce qu’ils découvrent, comment ça leur permet d’avancer).

Parallèlement, ces interventions permettent de repréciser le contexte et les objectifs des porteurs de la démarche (projet d’entreprise ou associatif, missions et actions).